Tag Archives: Honeycomb

Vidéo de présentation d’Android 3.0 alias Honeycomb

Google vient de montrer au CES (qui se déroule en ce moment à Las Vegas) la vidéo de présentation officielle d’Android Honeycomb (3.0).

La vidéo montre la nouvelle interface propre aux tablettes d’Android Honeycomb avec :

  • Des widgets spécifiques (scrollables par exemple)
  • Le passage d’un bureau à un autre avec un superbe animation
  • Un écran de modification des bureaux bien pensé de ce qu’on peut en voir
  • Un nouveau design pour le clavier Android et le navigateur
  • Les versions tablettes des applications Gmail, Gtalk et Youtube

Je ne sais pas vous mais pour ma part je suis bluffé ! et ca me donne super envie !!

P.S. : je ne sais pas si c’est voulu ou non mais la vidéo me fait penser à Tron au niveau du style des polices etc

Teaser pour la tablette Motorola sous Honeycomb

Le prototype de tablette Motorola qu’Andy Rubin a montré au début du mois vient d’avoir droit à un teaser pour sa future présentation au CES (qui a lieu en Janvier). Une vidéo Youtube présente l’évolution des tablettes des hiéroglyphes Egyptiens à la Samsung Galaxy Tab.

Et de la façon dont est présentée cette vidéo, il va falloir s’attendre à une nouvelle évolution !

Pour rappel, cette tablette devrait tourner avec un chipset Tegra 2 d’après les rumeurs et sous Android Honeycomb (la version suivant Gingerbread qui vient de sortir), d’où la présence d’une abeille à la fin

P.S. : on retiendra aussi la description de l’iPad qui est juste magnifique

Andy Rubin montre une tablette Motorola sous Honeycomb

La conférence D: Dive Into Mobile n’avait pas fini de nous faire découvrir des nouveautés sur Android : après la présentation du SDK Gingerbread et l’annonce du Nexus S, voici qu’Andy Rubin présente une tablette Motorola sous Honeycomb.

Le but premier était de montrer Google Maps 5 mais les animateurs ne se sont pas fait avoir et suite à leurs questions, on apprend que cette tablette sous Android peut faire du chat vidéo, possède un processeur double coeur nVidia (Tegra 2 ? ^^) et accessoirement elle tourne sous Honeycomb !

Comme le but était de montrer Google Maps, Andy Rubin ne s’est pas attardé sur Honeycomb, et donc on a eu peu d’informations :

  • La tablette n’a aucun bouton (Back, Home, Search, Menu)
    • On a à la place une barre en bas de la tablette
  • Les applications vont fonctionner avec des parties (Fragments) qui va permettent d’avoir une application pour les téléphones avec écran par écran et la même application pour les tablettes avec plusieurs écrans visibles en même temps. Par exemple la liste des mails et à droite la preview du mail

Pour ceux que ca intéresse voila la vidéo :

Source : engadget.com

Tablettes + Honeycomb = Février ?

C’est en tout cas ce que dit Digitimes qui raconte que les grands constructeurs comme Toshiba, HTC, Motorola, Acer ou encore Asus ont lancé des commandes en grande quantité de puces Tegra 2 à nVidia. Ces constructeurs ne sont pas tous actuellement sur le marché Android, mais on retrouve tout de meme des habitués comme HTC ou Motorola.

Quand on sait que nVidia a un accord avec Google pour faire que le Tegra 2 soit la plateforme principale des tablettes sous Android 3.0 (Honeycomb), on fait le lien assez rapidement. On pourrait donc s’attendre à voir des prototypes durant le CES en Janvier prochain.

Sur la question de la rapidité de sortie d’Honeycomb alors que Gingerbread va tout juste sortir, cela s’explique par le fait que Google a divisé en 2 ses ingénieurs Android : une partie s’occupe de Gingerbread pour les plateformes actuelles et l’autre travaille sur Honeycomb pour les tablettes entre autre

Source : Digitimes

Image : AndroidAndMe

Android : 3 ans déjà !

Vendredi dernier, le 5 novembre, le robot vert a soufflé les 3 bougies qui ornaient son gâteau d’anniversaire. 3 ans que l’aventure Android a commencé et que Google et l’Open Handset Alliance (OHA) ont offert au monde cet OS mobile qui a révolutionné le marché. En juste 3 années, ce système est passé de la position de joueur débutant dans le marché des OS mobiles à celle de leader pour les smartphones aux USA et de numéro 2 dans le monde.

Regardons maintenant comment Android en est arrivé la !

Le commencement

Juillet 2005 : le rachat d’Android par Google

L’histoire commence en Juillet 2005 quand Google rachète Android, une startup orientée vers les architectures mobile. Pendant 2 ans, très peu d’informations circulent sur les suites de ce rachat, mais de nombreuses rumeurs parlent d’une entrée prochaine de Google sur le marché du mobile et d’un potentiel GPhone!

5 Novembre 2007 : les débuts d’Android

Après des mois d’attente et de rumeurs, Google coupe nette aux rumeurs sur le GPhone, un soi-disant adversaire de l’iPhone et présente à la place non pas un autre téléphone mais un système d’exploitation mobile : Android !

“This is the droid You’re Looking For”

Ce titre d’un post sur le blog Android Developers, une semaine après l’annonce d’Android, annonçant la sortie du premier SDK d’Android, est une magnifique référence au film StarWars et illustre totalement le côté geek des ingénieurs de Google. Au même moment, une vidéo était mise sur Youtube et permettait d’avoir un premier aperçu de l’interface d’Android :

Une autre vidéo nous montre la présentation d’Android par les personnes qui l’ont créé :

Premiers prototypes

En février 2008, Android montre ses premiers prototypes au Mobile World Congress. Et la déception est au rendez-vous … les écrans sont montés sur des cartes mères et n’ont même pas ce qu’on pourrait appeler un design … Cela ressemble plus à ce qu’on pourrait faire dans un garage !

Android Prototypes

Heureusement les journalistes ne s’y trompent pas et repèrent le potentiel. Charlie Sorrel écrira entre autre pour Wired’s gadget lab : “Ce n’est pas juste de rigoler de ces immenses cartes imprimés : Ce sont des prototypes et qui seront bien sûr réduit à une fraction de cette taille”. Il faut bien reconnaître qu’il avait raison !

L’arrivée des applications

8 mois plus tard (Octobre 2008), les premières applications Android commençaient à arriver et elles n’avaient rien à voir avec ce qu’on trouvait sur les prototypes. Meilleur qualité et des designs beaucoup plus proche de ce qu’on retrouve maintenant

L’arrivée des versions actuelles d’Android

Android 1.5, nom de code Cupcake

Février 2009 marqua l’arrivée d’Android 1.1 qui fut suivi rapidement par Android 1.5 alias “Cupcake” en avril. Cette version commença la longue série des versions d’Android basées sur des noms de dessert. Cupcake amenait l’enregistrement de vidéos, les uploads vers Youtube, les fameux widgets et plein d’autres améliorations.

G1 sous Cupcake

Le premier trimeste 2009 marque pour les Français les débuts d’Android avec l’arrivée du G1 dans nos contrées vendus par Orange en mars 2009.

Elle marque pour ma part ma découverte d’Android et mes premiers pas avec le SDK Android !

Android 1.6 alias Donut

Donut arriva en septembre 2009 et amena de nombreuses améliorations, entre autres, un meilleur Android Market, une gallerie photo améliorée, une recherche sur le bureau plus complète, le text-to-speech, le support du CDMA/EVDO (utile surtout pour les américains), du 802.1x et des VPN, la gestion des résolutions WVGA et des images multi-résolutions. Des skins commencèrent à apparaître.

Les vidéos de présentation officielle présentées par le robot vert commencèrent à apparaitre également :

Electrisation du Droid

Eclair arriva début Novembre 2009, soit à peine 2 mois après Donut, et améliora grandement le design de l’interface. Plus de résolutions et de tailles d’écran furent supportées, l’interface utilisateur fut retravaillée que ca soit dans les interfaces générales ou dans le navigateur. Le clavier virtuel eut également droit à une refonte et les fond d’écrans dynamiques (Live Wallpapers) apparurent. Android améliora également son approche business en intégrant le support de la messagerie Microsoft Exchange.

Particularité de la version Eclair : c’est la seule à posséder plusieurs codes de versions : elle débuta avec le code 2.0 en Novembre 2009 avant de passer en version 2.0.1 en décembre et enfin en version 2.1 en Janvier 2010.

Arrivée du froid !

En mai 2010, la dernière version en date d’Android fut présentée durant la Google I/O 2010 : Frozen Yoghurt, plus connu sous le nom de Froyo. Cette version n’a pas atteint tous les téléphones, mais les chanceux qui ont pu avoir cette mise à jour ont pu profiter de ses améliorations avec au programme le tethering (partage de la connexion du téléphone) via USB et via Wifi, le partage de contact via Bluetooth, l’amélioration des recherches par la voix, Adobe Flash, l’installation des applications sur la carte SD, le support des calendriers Exchange et plein d’autres améliorations.

Froyo

Arrivée prochaine des épices

Android devrait sortir dans les jours qui viennent sa prochaine version : Android 2.3, nom de code Gingerbread (Pain d’épice). Les améliorations attendues sont le support du format de vidéo WebM, de nouvelles fonctionnalités de réseau social, une meilleure gestion du copier/coller. On parle également d’une refonte de l’interface générale, de la sortie de l’Android Market music store, du streaming de musique depuis un PC, du support des jeux 3D, des appels en vidéo, ou encore du support des Google TV. Plus d’infos à ce sujet dans les jours qui viennent !

Futures versions

Peu d’informations disponibles sur les versions suivants Gingerbread en dehors de leur nom : tout d’abord Honeycomb (Rayon de miel) suivi de Ice Cream (Crème glacée). Rien qu’à en parler ca donne faim ;)

Conclusion

Android qui a déjà parcouru un très grand chemin n’en ai à mon avis qu’à ses balbutiements. Il n’a pas encore atteint son potentiel maximal dans le domaine du mobile et n’a pour l’instant pas vraiment lancé son offensive dans le marché des tablettes et de la télévision. L’avenir s’annonce donc radieux pour cet OS et pour Google qui a dit récemment qu’Android était leur meilleure acquisition !

Page optimized by WP Minify WordPress Plugin